samedi 22 juillet 2017

Une réflexion sur l'inspiration




Résultat de recherche d'images pour "inspiration"

Bonjour à tous,

Désolé pour ce long mois sans article. Très occupé avec mes deux métiers et mes quatre enfants, j'ai également pris des vacances loin de tout, sans connexion ni d'ailleurs d'écran.
J'ai profité de ces dernières pour faire des visites et me ressourcer, et de retour à mon travail d'écriture, c'est l'occasion pour moi de vous parler d'inspiration, et de vous donner quelques exemples concrets de comment je m'y prends pour nourrir la mienne.

Cet article sert d'introduction à une série de trois, dédiés à des exemples illustrés de comment nourrir et entretenir son inspiration.

Je ne prétends pas être exhaustif, loin de là, ni vous proposer une recette miracle.
J'entends par contre vous présenter une méthode de travail qui fonctionne bien pour moi, et pourra aussi le faire pour vous, ou à défaut vous donner des pistes de réflexion.

Tout d'abord, je me permets de rappeler que mon activité d'écriture est liée de très près à mes goûts personnels, donc à mes centres d'intérêts et à ce qui me plaît.
Je connais peu d'auteurs qui écrivent sur des sujets qui ne les intéressent pas. Il y en a bien sûr, et c'est aussi pour cela que l'auto-édition m'intéresse si particulièrement. 
Je n'écris que ce que j'ai envie d'écrire, de la manière qui me plaît et me convient, quand j'en ai envie et en prenant le temps dont j'ai besoin.

En ce qui concerne l'inspiration, il existe mille et une manières de la trouver, de la nourrir et de l'entretenir.

L'un de ces moyens et de s'inspirer de son environnement immédiat et réel, et les exemples que je vais présenter en relèvent directement.

Résultat de recherche d'images pour "inspiration"

Grand amoureux de la période (je devrais dire des périodes) médiévale, du fantastique et de la fantasy, que ce soit en littérature, au cinéma, en musique, en iconographie et autres supports, tout ce qui y touche de près ou de loin a tendance à m'intéresser et de fortes chances de me plaire.

Ainsi, je suis naturellement attiré par les châteaux forts, les abbayes, les cathédrales, les villages anciens en pierre ou/et bois, les paysages féériques ou/et fantastiques, les fêtes médiévales, les soirées costumées, les GN (jeux de rôle grandeur nature et autres reconstitutions), les musées et tout ce qui touche à l'histoire, en particulier de la grande période médiévale (notamment en France et en Europe), etc.

Les visites touristiques comme celles que l'on peut faire en vacances sont des trésors inestimables pour l'inspiration et l'imagination. 
Elles le sont en tout cas pour les miennes.
Il en va de même pour toute promenade dans un lieu qui éveille la curiosité ou ravit un ou plusieurs sens, nous plongeant dans une forme de contemplation ou nous faisant voyager comme dans un rêve semi-conscient.

Un lieu, sa disposition, son atmosphère, son histoire, son degré de conservation, son utilisation, sa localisation, son rôle géo-politique, son voisinage, son environnement, sont autant d'éléments qui offrent une infinité de chemins à exploiter pour celui qui aime rêver, ou faire rêver via par exemple l'écriture.

Une photo, une image, une gravure, un son, une musique, le souffle du vent, le cri d'un animal, le clapotis de l'eau, etc. sont autant de matière à nourrir l'inspiration.

De l'observation et de la projection naissent des sentiments, des sensations et des impressions que l'on peut ensuite traduire en mots, qu'il s'agisse de descriptions ou de dialogues, de prose ou de vers.
Car le travail de l'écrivain, c'est bien cela : mettre en mots des sensations et des sentiments pour les faire vivre au lecteur et le projeter dans un environnement qu'il pourra voir, goûter, sentir, entendre, toucher parfois même.
Le lecteur pourra s'y déplacer avec plus ou moins d'aisance et poursuivre sa plongée dans les mots par le biais de ses propres sens, rendant l'expérience unique et différente pour chacun.

L'inspiration, c'est ce qui permet d'avoir des idées, de poser un cadre, un déroulement, un début, un processus et une fin.
L'inspiration, c'est l'essence primordiale source de toute histoire, qu'elle soit contée, chantée ou écrite.

Pour illustrer mon propos, je vais vous parler de trois lieux qui ont fait travailler mon imaginaire et se sont révélés de grandes sources d'inspiration :
- Le château de Talmont
Image associée
- Le Mont Saint-Michel
Résultat de recherche d'images pour "le mont saint michel"
- Saint-Malo
Résultat de recherche d'images pour "saint malo"

J'ai bien d'autres sources d'inspiration et elles se renouvellent et s'enrichissent sans cesse, mais avec ces trois exemples, vous aurez déjà de la matière à penser et des outils concrets si vous manquez, justement, d'inspiration.

Pour chacun de ces lieux, je vous proposerai des outils et des idées qui permettent de nourrir et de fixer l'inspiration.
La nourrir pour la rendre fertile et riche, sans fin ou au contraire balisée.
La fixer pour lui donner une forme et en faire quelque chose de concret, dans un cadre précis.

J'espère que ces articles vous intéresseront et vous donneront des éléments utiles pour écrire si vous écrivez, pour mieux rêver si vous n'écrivez pas.

A mon sens, pour ne jamais manquer d'inspiration, il faut avoir clairement identifié ce qui nous fait vibrer, ce qui présente un intérêt, ce qu'on a envie de faire, voir, sentir, goûter, toucher, et de donner libre cours à ses passions, ses envies, pour les satisfaire et les développer.
L'idée n'est pas d'aller dans l'excès bien sûr, mais de multiplier et de varier les expériences, avec toujours cette idée d'en faire quelque chose, avec en arrière-plan cette petite voix d'auteur qui transpose les expériences en situations exploitables, les personnes en personnages, les lieux en décors, etc.

C'est pour cela que voyager avec un stylo, un carnet et un appareil photo me semble un très bon moyen de rester en contact avec son imaginaire, sa plume, et de faire grandir son inspiration.

Personnellement, je ne peux pas m'empêcher de toujours appréhender les choses avec un regard d'auteur. Il y a toujours cette petite voix qui projette ou transpose ce que mes sens découvrent avec gourmandise.

Résultat de recherche d'images pour "inspiration"

Peut-être que ça ne servira jamais, peut-être que ce sera exploité dans un roman, ou une nouvelle, ou une simple ligne de dialogue, demain ou dans dix ans, peut-être que ce sera dérivé en calque fidèle ou en revisite totale. Ce qui est sûr, c'est que ça laissera une trace, et que des notes ou/et des photos peuvent être des supports très intéressants pour une exploitation à tête reposée.

Et vous ? Votre environnement vous sert-il d'inspiration pour vos écrits, pour vos rêves ?